page 244

 

Le fort de Douaumont lors de sa reprise en 1916

 

RETOUR

SUIVANT